Filetage de tirants de soutient pour une ancienne construction

Je dois réaliser des filetages métrique 30 sur 200mm aux extrémités de barres de 4 mètres. Ces barres en fait des tirants destinées à l’aide de tendeurs de plaques et d’écrou, à maintenir en place deux murs d’une ancienne habitation. Les deux murs sont distant de plus de 6mètres et épais de 0.8mètres chacun.

Je viens de parler de tendeur et donc, un filetage d’une des deux barres sera gauche tandis que l’autre barre aura deux filets droit.

Première étapes, le montage

Les barres font 4 mètres et passeront donc à travers la broche de mon tour horizontal et dépasseront derrière celui-ci de presque 3mètres. Je n’ai pas de support prévu pour mon tour et quand bien même, le sol de mon atelier est très loin d’être plat et lisse. Je vais donc bricoler quelque chose avec ce que j’ai sous la main.

Montage d'une longue barre sur un tour parallèle

Comme vous pouvez le voir, mon tour est orienter pour permettre à la barre de passer par la porte et tourner à l’extérieur. Je vous rassure, j’ai sécurisé à l’extérieur et empêcher l’accès autour de cette porte.

Il y a quelques temps j’ai restauré un gros réducteur. De cette restauration j’ai gardé les gros roulements que j’ai utilisé ici pour créer mon support. il y a mieux mais c’est plus chère. La barre à un diamètre de 30mm qui correspond à mon diamètre nominal et donc il ne me faut réduire ce diamètre que de 0.1 de ce diamètre nominal avant d’attaquer mon filet. Je n’ai donc pas besoin de tourner très vite pour faire mon travail puisque je vais fileter à une vitesse de 180 tours par minutes. En effet mon outil de filetage pourrait travailler beaucoup plus vite mais il me faut arrêter la broche juste à la sortie du filet et là… c’est l’homme qui a ses limites.

 

 

 

Seconde étapes, le filetage

Le filetage en lui même, je vais quand même devoir faire attention car ma machine est prévue pour les opérations de filetages et lorsque j’inverse la rotation de la broche pour revenir à l’entrée de mon filet, celle-ci tourne beaucoup plus vite qu’à l’allée et donc je vais devoir gérer ma vitesse de retour pour ne pas voir mon tour se transformer en hélicoptère dans l’atelier.

Au bout d’un certain nombre de passe dont la profondeur va en diminuant au fil des passages (effort sur l’outil), nous allons essayer notre écrou jusqu’à ce que celui-ci passe libre et sans jeu sur notre filetage

L’écrou circule librement et n’a pas de jeu, mon filet est opérationnel et mon travail est terminé.

Il existe bien entendu une autre manière de contrôler un filet lorsqu’on à pas d’écrou ou que le client à des exigences et des tolérances bien spécifique. Cette méthode consiste à placer trois piges entre les becs d’un micromètre et à mesurer le flanc des filets pour atteindre une valeur donnée. J’aborderai peut-être un jour cette méthode de contrôle mais ce n’est pas l’objet de notre article aujourd’hui.

J’essayerai de compléter mon Article, si BS rénovation qui m’a commandé le travail accepte de me fournir quelques photos de l’ensemble une fois posé dans l’habitation de destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *