Pourquoi le Rechargement représente la solution !

WP_20141101_17_26_10_Pro[1]

Le rechargement est une opération qui consiste à déposer sur la surface d’une pièces métallique d’usure, une matière d’une dureté égale ou supérieur à la qualité de matière utilisée à la base. Différent cas de figure dans lequel on utilise de rechargement dur:

  • pièce d’usure métallique poinçon et matrice de presse à découper ou à former, piston, lame
  • Pièce d’usure minérale (équipement agricoles, broyeurs, mélangeur manutention de sable/bétons, broyeur, mélangeur)
  • Usure au choc ou à la pression (équipement excavatrice, chargeuse, marteau piqueur
  • outil travaillant à la percussion ( marteaux, batteur de pieux) que l’on peut recharger avec un acier au manganèse auto durcissant
  • corrosion des équipements sous pression, éléments de chaudières que l’on peut recharger à l’inoxydable par exemple

Les duretés atteintes par les rechargements peuvent atteindre des 70HRC (dureté Rockwell). C’est une mesure de dureté effectué avec une pointe en diamant synthétique sur laquelle on exerce une contrainte modérée, on mesure l’enfoncement de la pointe puis on applique une contrainte plus importante, la pointe va s’enfoncer plus fort dans la matière. Lorsqu’on ramène la contrainte à l’équivalent de la première pression, la pointe en diamant est repoussée par la matière. On mesure cette valeur de remontée pour déterminer la dureté.

Par comparaison, 70 HRC est une dureté supérieur à une cage de roulement dont la dureté égale 62HRC.

C’est une dureté supérieur à la dureté de la lame d’origine du godet présenté ci-dessus car si elle avait été réalisée dans le matériaux équivalent au rechargement, elle n’aurait pas pu être soudée pour son assemblage avec le reste du godet.

En effet, les tensions internes dans les matériaux d’une telle dureté rendent impossible le soudage. quand à l’usinage des logements des fixations des dents, elle ne serait possible qu’avant les traitements thermiques de trempe qui crée les tensions internes qui procure la dureté à la matière.