Quelle Différence, Votre Astra F GSI16V et la version Course ?

Un ami est actuellement occupé à la transformation de son Opel Astra F GSI16V de 1992 de Rallye. Parmi ces transformations, il y a l’adaptation de mâchoires de freins récupérées sur une Porsche Cayman qui vont accompagner un disque de frein de 315 x 28 mm de notre fabrication.

Une fois réalisée, la pièce représentée ci-dessous, servira à positionner la mâchoire de frein sur la jambe de force. Il nous faudra bien sur respecter les contrainte suivantes:

  • la mâchoire soit positionnée de sorte que les plaquettes soit exactement située dans la zone de frottement du disque.
  • Il faut également que lorsque le disque est bien fixé sur la face d’appui du moyeu, il se situe au centre de la mâchoire

Il nous faut aussi bien sélectionner la matière que l’on va utilisé pour réaliser notre pièce. L’idéal pour le poid serait un alliage d’aluminium. Il faut tout de même tenir compte des éléments suivant ;

  • la diffusion de chaleur des plaquettes passera un peu par cette pièce
  •  Quel résistance à l’effort doit on avoir en fonction de paramètres comme le bras de levier, le coéfficient de frottement maximum du pneus au sol.

Il existe une douzaine de nuances d’alliage d’aluminium sur le marché avec chacun des propriétés mécaniques et thermiques différentes.

Par exemple: A chaud, on utilise surtout les alliages de la série 2*** (jusqu’à 250°C). A 150°C, L’allongement à la rupture est divisé par 2.
Les alliages d’aluminium à basse température ne présentent pas de risque de rupture fragile. La résistance et l’Allongement en % augmentent : pour la série 5***, la limite d’élasticité augmente de 15 à 20%
de 20 à -196°C et l’allongement à la rupture, pour la même variation des températures, augmente de 50%

D’après mon calcul, avec l’épaisseur matière dont nous disposons ici…nous pouvons utiliser un alliage de magnésium 2024 ou AlCu4Mg1, la résistance matière de 370N/mm² égale la résistance des deux vis de fixations prévue par Porsche soit 87700N chacune.